Plus ou moins une nouveauté dans le domaine de l’assurance, le contrat de couverture auto temporaire s’impose pourtant comme un produit naturellement nécessaire dans le cadre de nombreuses activités où les véhicules motorisés sont centraux.

Assurance auto provisoire en ligne : principes et enjeux.

L’assurance auto temporaire se fonde principalement sur l’obligation de détenir une assurance pour mettre en circulation un véhicule motorisé. Mais à sa conception, cette formule est issue d’une recherche d’alternatives à l’assurance classique qui engageait l’assuré sur une année, quand bien même le besoin ne concernait que quelques jours, semaines ou mois dans l’année. Il faut en effet se mettre à la place des personnes qui importent des véhicules pour les revendre, celles qui empruntent la voiture d’un ami pour l’emmener dans un pays où l’assurance de ce dernier n’est pas valide, etc. Dans ces cas, souscrire une assurance traditionnelle n’est définitivement pas approprié.

L’assurance auto provisoire en ligne colle donc bien à ces situations. Et sachant que ces circonstances sont de durée variable et que certaines surviennent parfois inopinément ou sur un coup de tête (mise en fourrière, achat de voiture d’occasion en ligne…), l’assurance provisoire se devait aussi de présenter 3 critères indispensables : flexibilité, praticité et accessibilité. Par ailleurs, à savoir que la participation de l’assuré à la mutualisation des risques est assez minime. Du coup, même si le prix de cette assurance de courte durée est déjà élevé, les conditions de souscription sont aussi plus drastiques.

Assurance auto provisoire en ligne : des documents à prévoir pour souscrire ?

Choisir une assurance temporaire implique quelques préalables : un conducteur âgé de plus de 21 ans en possession d’un permis de 2 ans, sans avoir été sous le coup d’une interdiction de conduire, sans malus et sans avoir été résilié d’un précédent contrat. Le véhicule doit être immatriculé. Quelques documents sont donc requis pour permettre de prouver ces faits : le permis et la carte grise. Quant au relevé d’information normalement requis lors de la souscription, il sera remplacé généralement par une déclaration sur l’honneur confirmant l’absence de toutes sanctions antérieures (tout comme notre futur produit d’assurance voiture sans permis qui sera disponible dans quelques semaines sur notre page d’accueil.).

En réalité, la formalité est moins présente, voire inexistante en matière d’assurance provisoire en ligne. Effectivement, l’envoi des documents n’est souvent plus requis par les assureurs, lesquels tentent de baser les relations sur la confiance réciproque. D’ailleurs, c’est à la mise en œuvre des garanties que le dossier essentiel devra être présenté. Il n’y a donc presque plus aucune possibilité de fraude.